Le dernier one-shot de Bastien Vivès retrace la vie de danseuse de Polina Oulianov, depuis son entrée à l’académie, jusqu'à son épanouissement quelque deux décennies plus tard. Durant toute cette période, où elle va éblouir ses différents professeurs et partenaires par son génie, elle gardera sans cesse une pensée pour son maître qui l’a formée à ses débuts, Nikita Bojinski.