Décibulle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - angouleme 2011

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 5 avril 2011

Asterios Polyp

De David Mazzucchelli (Casterman, 2010)
ISBN : 9782203029774

Asterios Polyp se décrit comme un architecte de papier, reconnu pour ses designs innovants, mais qui n’a jamais rien construit. Suite à l’incendie de son appartement, il va tout quitter pour chercher un sens à son existence et va construire, grâce à un jeu d’habiles flash-back un parallèle entre la découverte de sa nouvelle vie et ses échecs passés.

Lire la suite...

lundi 28 février 2011

Le Bleu est une Couleur Chaude

de Julie Maroh (Glénat, 2010)
ISBN: 9782723467834

J’ai découvert Le Bleu est une Couleur Chaude au Festival d’Angoulême cette année. Au Stand Glénat, je vois une pile d’exemplaires en tête de gondole et je me dis que c’est peut-être l’occasion ou jamais de découvrir une œuvre dont tout le monde parle et qui plus est dans la sélection officielle. Sans a-priori – je ne savais même pas de quoi il en retournait, je découvre l’histoire d’amour entre Emma et Clémentine.

Lire la suite...

vendredi 25 février 2011

Cinq Mille Kilomètres par Seconde

de Manuele Fior (Atrabile, 2010) 
ISBN: 9782940329649

J’ai découvert avec émerveillement cet ouvrage au festival d’Angoulême. Ignorant même sa présence dans la sélection officielle, ce n’est que lors d’une séance de dédicace que j’ai rencontré Manuele et découvert la maturité de son dessin. Initialement déçu de le voir crayonner la dédicace (par opposition a Brecht Evans qui s’amuse à gondoler à l’aquarelle les premières pages de ses noceurs pour les bédéphiles suffisamment courageux pour se frayer un chemin dans la foule avec un ouvrage ouvert dans les mains en train de sécher), j’ai progressivement vu apparaitre une Lucia au regard mutin sous son parapluie, sous des trombes d’eau. Bref, tout ça pour dire que ce soit au pinceau ou au crayon de couleur, Manuele Fior fait preuve d’une impressionnante maîtrise du dessin. D’ailleurs, les aquarelles de son album sont absolument magnifiques, avec un jeu de couleurs à couper le souffle.

Lire la suite...

dimanche 6 février 2011

Dédicace de David Vandermeulen

Dédicace de David Vandermeulen pour Fritz Haber à Angoulême. Il applique une technique au lavis assez bluffante, surtout en mode dédicace: Il avait préparé des crayonnés sur des petits carrés de canson. Il applique son lavis sur le crayonné avec une dextérité et une technicité hors pair. Il utilise ensuite son ingrédient secret, de la javel pour obtenir un effet pochoir. Il ne lui reste plus qu'a coller son petit carré de canson dans l'album. Et voila, le tour est joué!

samedi 5 février 2011

Dédicace de Jimmy Beaulieu

Dédicace de Jimmy Beaulieu pour son Comédie Sentimentale Pornographique à Angoulême réalisée au crayon de couleur - d'où la mauvaise visibilité - Mon scanner n'a pas trop aimé.

vendredi 4 février 2011

Dédicace d'Elodie Durand

Une jolie dédicace d'Elodie Durand pour la Parenthèse à Angoulême. Moment très émouvant pour moi. Après avoir attendu une demi-heure dans la queue, j'avais eu le temps de lire son livre et arrivé devant elle, je prends de plein fouet la dichotomie entre le personnage de son autobiographie et cette personne pleine de vie, pleine d'humour, ayant complètement récupéré de son accident. Chapeau à Elodie, qui a obtenu le prix de la révélation ex-aequo avec Ulli Lust.

mercredi 2 février 2011

Dédicace de Gabriella Giandelli

Dédicace de Gabriella Giandelli pour Intérieur au Festival d'Angoulême sur le stand Acte Sud. Je n'ai malheureusement pas réussi a régler le contraste pour qu'elle soit plus plus lisible sans la dénaturer. Elle a été réalisée au crayon!

mardi 1 février 2011

Dédicace de Manuele Fior

Magnifique dédicace sur l'ouvrage Cinq Mille Kilomètres par Seconde de Manuele Fior obtenue au Festival d'Angoulême au stand Atrabile. Pendant que tout le monde attendait un crobard de Frederik Peeters pour Château de Sable, Manuele était tout seul, je me suis donc précipité et j'ai découvert à la fois un auteur de talent, un dessinateur hors pair mais aussi le récipiendaire du fauve d'or 2011 du meilleur album.

lundi 31 janvier 2011

Angoulême 2011 - Palmarès

Le Grand prix de la ville 2011 est attribué à Art Spiegelman. Principalement connu pour son œuvre Maus, l’évocation des camps de concentration par son père, et qui en 1992 fut la première BD à obtenir le Pulitzer, il a plus récemment réalisé à l’ombre des tours morte en 2004, une BD influencée par les comics américains des années 50 et qui ses propres angoisses en tant que New Yorkais suite à l’attentat du 11 septembre 2001.

Spiegelman succède a Baru et aura la charge de présider la prochaine édition du festival en 2012 et l’honneur d’en dessiner la prochaine affiche.

Parmi la sélection officielle du festival, le palmarès récompense cette année :

Lire la suite...

dimanche 30 janvier 2011

Une Journée au Festival

En tant qu’afficionados de la bande dessinée depuis de nombreuses années, je ne m’étais jamais rendu au festival d’Angoulême. Histoire de corriger cet oubli, je me suis convaincu que je ne pouvais pas ne pas y aller cette année. J’ai donc pris mon courage à 2 mains, mon billet de train dans l’autre et je me suis mêlé au flux de bédéphiles à Montparnasse par un joli matin de janvier – le samedi 29 en l’occurrence. 

Lire la suite...