Yves Sente, inconnu il y a dix ans encore lorsqu’il est propulsé scénariste de Blake et Mortimer, expose son incroyable talent de conteur avec Janitor et l’on sent poindre la touche de son ami et mentor Jean Van Hamme (qui lui a récemment confié les clés des séries Thorgal et XIII, cela dit en passant) dans le déroulement de l’histoire. En effet, l’action est précisément minuté, entre l’intro à Rio, les flash-back de la jeunesse de notre héros, et les scènes d’actions et courses poursuites où il va rencontrer les chasseurs de nazis. Sente avait déjà fortement impressionné par la complexité et la fidélité à Jacobs de son scénario pour la Machination Voronov (1), mais sa créativité peut s’exprimer sans contrainte avec sa propre série, surtout avec François Boucq au dessin. Le succès de Janitor marque donc la transformation de son coup d’essai avec Rosinski (la Vengeance du Comte Skarbek) avec pour résultat final une série bien enlevée, avec un savant dosage entre l’action, l’étude des personnages et un profond travail de recherche sur la polique du Vatican, et qui plus est sur un thème à la mode, le thriller religieux.

A l’instar des deux premiers tomes qui forment une histoire complète (sur le modèle de Largo Winch), je m’attendais à ce que ce tome 4 clôture le cycle entamé avec « Les Revenants de Porto-Cervo ». Que nenni, le succès du premier dyptique (que j’ai trouvé bon mais souffrant d’un problème de crédibilité vers la fin) aura véritablement donné l’impulsion d’un arc scénaristique multi-albums. Nous nous retrouvons donc en présence d’un album de transition, où l’on fouille d’avantage le passé de Trias, et où les alliances se font, en vue de conclure le cycle au tome 5, avec pour apothéose les retrouvailles avec son frère jumeau.

Au final, « Les Morsures du Passé » est impressionnant de maîtrise, et Yves Sente nous offre une descente à 100 à l’heure dans les petits secrets du Vatican, tout cela magnifiquement illustré par un François Boucq au sommet de son art.

(1) Yves Sente Scénariste en série(s), Le Figaro, 23/12/2010

Auteurs : Yves Sente (Scénario), François Boucq (Dessin)
Parution : 4 février 2011
Editeur : Dargaud
ISBN : 9782505009832