Mezek est tirée d'un épisode peu connu de l'histoire de l'état hébreu, et est remarquable à double titre. D'une part on sent derrière ces cases un travail de recherche absolument phénoménal, que le soit la description du contexte géopolitique, ou bien encore les petits détails qui émaillent l'histoire, comme le phénomène du cheval de bois, sans parler du vocabulaire utilisé par les pilotes. D'autre part, l'étude des personnages est incroyablement poussée. On palpe la personnalité complexe de Bjorn, dont les motivations vont au delà du simple appât du gain, le ressenti des militaires juifs sous-payés vis-à-vis des mercenaires grassement rémunérés pour leur service. Et les femmes qui gravitent autour de Bjorn, avec des motivations différentes, toutes mystérieuses, magnifiques et complexes, que ce soit Jackie, Tzipi ou Oona.

Et qui mieux de Juillard pouvait mettre en musique cette magnifique histoire? Sa ligne claire épouse aussi bien la carlingue de ces Mezeks que le corps de ces 3 déesses. Un vrai régal! Son talent est décidemment immense. Tous ces éléments font bien évidemment de Mezek un chef d'oeuvre inconstable qu'il est indispensable d'avoir lu à défaut de posséder. Je serais très surpris de ne pas le voir dans la sélection officielle à Angoulême pour l'année prochaine...

Auteurs : Yann (Scénario), André Juillard (Dessin)
Parution : 22 avril 2011
Editeur : Le Lombard
Collection : Signé
ISBN : 9782803628612