Ce livre est exceptionnel pour plusieurs raison. Tout d’abord, c’est le premier livre de Taniguchi, mangaka reconnu (voir ma critique de Sky Hawk, une autre de ses œuvres) publié par un éditeur franco-belge (Dargaud) et scénarisé par un Français, Jean-David Morvan (auteur français prolifique responsable entre autres de Sillage). Ensuite, l’histoire se déroule en France (à Reims) avec énormément de paysages et finalement Jirô à adapté son style à la franco-belge.

D’aucuns diront que Taniguchi a pris un gros risque. Bon, là je ne suis pas sûr du tout. Je suis conscient que cet ouvrage à demandé un surplus de travail considérable. En termes de traduction bien sûr, d’adaptation du style du dessinateur mais surtout de documentation. Même si l’inspiration provient en grande partie de Morvan, natif de Reims, il faut bien constater le fait que Taniguchi à réussi avec brio à représenter le quotidien d’une famille française. Les paysages, mais aussi les maisons et l’intérieur, le style de vie, la classe de capucine. Ce qui m’a le plus frappé, c’est la représentation du bureau de la psycho-motricienne. C’est incroyable de réalisme et de beauté. Et la qualification de Taniguchi en tant que « le plus européen des mangakas » n’enlève rien à son immense talent. Le résultat est spectaculaire. En termes de risque donc. Récapitulons : un mangaka reconnu en France avec un dessin quasi européen. Un scénariste à succès auteur d’une série Blockbuster. Une collaboration étroite et une documentation fouillée. Le résultat ne pouvait être qu’à la hauteur de nos attentes : … (le superlatif me manque ici. Extraordinaire, exceptionnel, fantastique, époustouflant, etc.)

Un petit mot sur l’histoire, sans trop en dévoiler. Morvan est un grand scénariste. Même si certaines de ses histoires (en particulier les derniers sillage) démontrent un essoufflement du concept (le problème des séries à succès, indépendantes de la qualité du scénariste), il a su démontrer un grand sens de la mise en scène et de la construction scénaristique. Mon Année en est le parfait exemple. Sous forme de tranches de vie de quelques planches, Morvan pose progressivement les jalons de l’histoire comme des pièces d’un puzzle que le lecteur assemble progressivement pour dévoiler les germes des difficultés que vont rencontrer l’entourage de Capucine. L’alternance de point de vue – tantôt le regard de la petite sur les adultes en caméra subjective, tantôt la vision extérieure d’une scène renforcent encore plus l’écart qui se creuse entre son monde et celui des « grands », mettant bien en lumière la source des problèmes naissants.

Je n’en dirai pas plus, courez acheter cette belle histoire. D’une beauté à couper le souffle et d’une sobriété déconcertante, vous n’en sortirez pas indemne.

Auteurs : Jean-David Morvan (Scénario), Jirô Taniguchi (Dessin)
Parution : 13 novembre 2009
Editeur : Dargaud
ISBN : 9782505007517