Je suis "légèrement" biaisé ici car je suis un grand fan de Taniguchi. Je dévore chaque nouvelle parution avec plus d'entrain que la précédente et Sky Hawk ne fait pas exception à la règle. Même si ce n'est pas son meilleur ouvrage, la fréquence à laquelle il publie et la qualité de ses oeuvres font de Taniguchi un auteur majeur qui a su s'exporter avec succès et en particulier en France grâce au patronage de Jean Giraud.

En parlant de Moebius, nous sommes bien loin ici du Western Blueberry-esque. Mais si le maître rend un hommage vibrant à l'auteur dans sa préface, en prétendant pouvoir substituer son oeuvre à Hollywood, c'est que cet ouvrage mérite certainement le détour, assomption que je fûs à même de confirmer moins d'une heure plus tard, après avoir dévoré d'une traite les 288 pages de ce pavé au graphisme hallucinant (je n'en attendais pas moins de la part de Taniguchi note, il possède un coup de crayon incroyable qu'il exhibe insolemment depuis ses débuts dans l'héxagone avec le journal de mon père et quartier lointoin).

Outre la beauté de ses paysages qui n'est pas sans rappeler le sommet des dieux, nous y retrouvons les thèmes chers à Taniguchi, à savoir le sens des valeurs et la relation à la nature (entre autres). Cette histoire m'a beaucoup rappelé "Danse avec les loups" de et avec Kevin Kostner, et à l'instar de celui-ci, l'auteur réussit assez bien l'exploit de dépeindre des protagonistes assez manichéens sans toutefois tomber dans la mièvrerie la plus complète. En effet, ne nous leurrons pas, il y du sang, il y a des morts et il y a des mutilations.

Si je devais émettre une critique, je dirais que je reste un peu sur ma fin. Malgré l'epaisseur significative du volume, le point culminant me parait un peu vite expédié par rapport à la tension et l'atmosphère qui se construit sur les 250 premières pages. Malgré cela, il s'agit quand même d'une belle BD, un "must-have" pour tous les fans de Taniguchi et les amoureux de la nature, et tous les autres qui sont suffisamment curieux et courageux pour se lancer dans la lecture d'un tel pavé.

Rassurez-vous cependant, le courage nécessité n'est que de courte durée, et une fois que vous avez lu les 10 premières pages, vous serez happé par l'intrigue et ne pourrez vous arrêter qu'à la fin. Ainsi, si vous vous aventurez en ces pages, ne prévoyez rien dans les 2 heures qui suivront que vous ne puissiez annuler d'un coup de tête pour cause d'addiction à la bande dessinée. Cela vous mettrait très certainement dans l'embarras...

Auteur : Jirô Taniguchi
Parution : 14 Octobre 2009
Editeur : Casterman
Collection : Sakka
ISBN : 9782203026179