Pas de mauvaises surprises par rapport au tome 1, je trouve même que le tome 2 est meilleur. Au fur et a mesure que l’on plonge dans le passé de Jay, on voit progressivement les barrières éthiques disparaître au profit d’un personnage sans scrupule et prêt à tout pour réussir – tout cela est bien ficelé, la dérive est lente et progressive, mais la perception que l’on a du personnage entre le début du tome 1 et la fin du 2 est bien différente. Qu’est-ce que ce sera lorsque l’on va attaquer l’épisode de la 2e guerre mondiale dans le 3 ou 4 ? D’ailleurs, on sent bien déjà les prémices de la guerre qui se profile.

Ce tome 2 tient ses promesses sans surprises d’ailleurs – ce n’est pas innocent que les 2 premiers tomes aient été publié en même temps, il reste maintenant à voir ce que va donner cette série sur la durée, je n’espère sincèrement pas un autre empire USA, j’avais été bien déçu par la fin des cette série qui s’était essoufflée bien rapidement.