Dans l’ensemble, cela donne une histoire de flibustier qui sort de l’ordinaire (est-ce seulement possible) car cet album se déroule principalement sur terre et dont les rebondissements servent principalement à introduire les personnages. Ne vous inquiétez pas trop : Vous y retrouverez quand même tous les vieux clichés qui ont contribué au succès du genre : un loup des mers assoiffé de sang, un chevalier mysterieux, une chasse au trésor, une vente aux esclaves, j’en passe et des meilleures…

Au final, j’ai bien aimé cet album servi par le dessin réaliste de Jeremy, magnifique malgré quelques maladresses, une histoire originale et efficace mais qui ne renouvelle pas vraiment le genre, avec en prime une préface de Jean Dufaux par Jean Dufaux – bon passons. Une bonne surprise relative compte tenu du genre complètement éculé, attendons de voir la suite. Chapeau en tous cas à Jérémy pour ce coup d’essai transformé.